Dans les quartiers

Le 23 avril et le 7 mai nous étions assesseurs dans les bureaux de vote de la commune, comme beaucoup d’autres citoyens bénévoles, à l’occasion de l’élection présidentielle. Même si le nombre de voix pour le Front National a progressé entre les deux tours, nous avons été soulagés de constater qu’il n’a récolté que 15% des suffrages au second tour à Orvault. C’est un score beaucoup plus faible que la moyenne française mais qui reste trop élevé. L’hommage rendu au résistant Xavier Dick le 6 juin (photo en haut à droite) et la commémoration du 8 juin ont été des occasions de rappeler notre attachement aux valeurs de la république française.

Ces dernières semaines, nous avons aussi assisté aux assemblées générales des deux centres socio-culturels de la commune (photos du milieu : à gauche Plaisance, à droite Bugallière), ainsi qu’à différents évènements organisés par des associations (exemples illustrés ci-dessous : rencontres de badminton organisées par l’OBC ou vide-grenier organisé par l’association des parents d’élèves du Vieux chêne).

Dans les quartiers

Nous participons à la vie des quartiers d’Orvault comme bénévoles de plusieurs associations (les 2 photos en haut à gauche illustrent l’activité de l’association des AMAP et de celle des Ateliers écolo-citoyens d’Orvault).  Ces dernières semaines, comme élus, nous avons aussi assisté à divers évènements. Ainsi Lionel Audion a assisté à l’inauguration du refuge LPO de la Grande Rocade (quartier Ferrière Plaisance ; photo en haut à droite), Brigitte Raimbault et Armelle Chabirand étaient présentes à l’inauguration de l’épicerie sociale (photo en bas à gauche) et Jean-Sébastien Guitton a contribué aux propositions des élus écologistes et citoyens de l’agglomération nantaise dans le cadre du Grand Débat sur la transition énergétique de Nantes métropole (photo de la conférence de presse en bas à droite).

Prévision d’investissements pour une nouvelle piscine

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 3 avril 2017

En résumé : Nous nous étonnons qu’une coopération avec les communes voisines ne soit pas recherchée plus activement pour financer la future piscine et nous demandons qu’une véritable concertation ait lieu avec les associations utilisatrices.

Continuer la lecture

Renouvellement de la convention sur les médiateurs citoyenneté-prévention

Intervention de Brigitte Raimbault lors du conseil municipal du 3 avril 2017

En résumé : Nous sommes favorables au dispositif des médiateurs mais nous considérons que le recrutement des personnes qui interviennent et le financement du dispositif doivent être repensés. Continuer la lecture

Temps de travail annuel des services municipaux

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 3 avril 2017

En résumé : Nous nous réjouissons que cette nouvelle délibération valide nos remarques du mois de décembre mais nous sommes préoccupés par la dégradation du dialogue social entre la Ville d’Orvault et les agents municipaux.

Continuer la lecture

Nouveaux tarifs de l’École des musiques

Intervention de Armelle Chabirand lors du conseil municipal du 3 avril 2017

Puisque nous l’avons appelé de nos voeux à plusieurs reprises, nous sommes évidemment complètement favorables à la mise en place d’une nouvelle politique tarifaire plus juste, adaptée à l’Ecole des Musiques. Elle favorisera, nous l’espérons, l’arrivée de nouveaux élèves issus de tous les milieux sociaux qui composent notre ville !
Nous vous encourageons vivement à faire activement la promotion de cette offre dans les quartiers dans lesquels la population pourrait ne pas s’autoriser à inscrire ses enfants dans un cursus musical !

Encadrement de l’usage des bâtiments municipaux

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 3 avril 2017

En résumé : Nous votons en faveur de cette délibération et notamment la volonté d’inciter les associations à organiser des évènements éco-responsables mais nous craignons que le dispositif, tel qu’il est présenté, n’obtienne pas les résultats attendus.

Continuer la lecture

Vente d’un bâtiment appartenant à la Ville

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 3 avril 2017

Vous estimez que la Ville n’a plus de réel intérêt à conserver ce petit bâtiment. Nous ne partageons pas votre analyse. Il est situé à un endroit où il est susceptible de gêner un futur aménagement du Bourg et chacun peut constater qu’il n’a aucune valeur patrimoniale. Sa destruction à moyen terme est donc une option envisageable, à condition que la Ville en soit propriétaire. Il nous semble donc dommage que la Ville s’en sépare et qu’elle se prive ainsi pour l’avenir d’une marge de manœuvre. Nous voterons donc contre cette délibération.

(Note : le bâtiment concerné est le petit local commercial de l’agence immobilière située en face de la Mairie et de l’église)

Indemnité kilométrique vélo

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 3 avril 2017

Nous voulons simplement dire que nous nous réjouissons que la Ville d’Orvault utilise cette possibilité offerte par la loi relative à la transition énergétique. Même si elle risque de ne pas concerner un très grand nombre d’agents dans un premier temps, c’est une mesure qui va dans le bon sens et peut contribuer à modifier nos façons de nous déplacer.

Dans les quartiers

Comme élus, mais aussi simplement comme habitants d’Orvault, nous assistons à différents évènements culturels (spectacles à l’Odyssée notamment), sportifs (matchs de basket à la Frébaudière par exemple) ou associatifs (par exemple récupération de vélos par ATAO ou atelier de co-réparation dans le local de l’Union des Habitants de Plaisance). Nous participons aussi aux conseils de quartier, dont le déroulement nous parait toujours aussi décevant. Enfin nous participons chaque année à des formations d’élus sur différents thèmes, dont récemment les emplois liés à la transition énergétique.

Une épicerie sociale : oui mais…

Tribune du groupe « Écologistes et Citoyens » dans le numéro d’Orvault&Co de Mars/Avril 2017

Nous sommes favorables à la création d’une épicerie sociale. Cependant le projet actuel manque d’ambition. Nous souhaitons qu’il associe davantage de partenaires, notamment associatifs, et qu’il permette un accompagnement solidaire plus complet, en offrant un véritable lieu d’écoute et de convivialité, un coup de pouce dans un parcours d’insertion.

Par ailleurs, alors que l’ouverture de l’épicerie était prévue à l’automne 2016, nous nous étonnons de ce retard. Il est d’autant plus préjudiciable que la majorité municipale a supprimé en septembre la distribution des colis alimentaires au centre Stévin. Une telle interruption de l’aide aux personnes en difficulté est inacceptable.

Rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes : insuffisant

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 6 février 2017

En résumé : nous faisons remarquer à la majorité qu’ils présentent un rapport sur l’égalité femmes/hommes qui ne donne aucune perspective d’action. Nous proposons qu’un élu soit en charge de cette thématique transversale et qu’il travaille sur l’ensemble des sujets de l’égalité femmes/hommes. Nous rappelons que notre proposition de tirer au sort une partie des membres des conseils de quartier devrait contribuer à rééquilibrer le rapport femmes/hommes actuel dans ces instances. Continuer la lecture

Baisse des subventions aux centres socioculturels

Intervention de Brigitte Raimbault lors du conseil municipal du 6 février 2017

L’avenant que vous proposez à la convention avec les deux centres socioculturels de la commune présente l’avantage de leur donner de la visibilité sur le montant des subventions qu’ils recevront dans les 4 ans qui viennent.

Cependant, les montants de ces subventions sont très nettement inférieurs à ceux versés les années précédentes. Bien sûr les directions des deux associations s’engagent à dégager des économies grâce à une gestion rigoureuse. Mais à la Bugallière la baisse de 40 000 € de la subvention ne sera absorbée en 2017 que parce qu’un licenciement a été décidé l’été dernier et qu’un emploi d’avenir ne sera pas reconduit.

Or nous craignons que d’autres décisions difficiles soient nécessaires les prochaines années, avec une diminution des activités proposées. En effet, en proposant une subvention constante sur les 4 prochaines années, vous réduisez en réalité les marges de manœuvre des centres socio-culturels car, comme vous le constatez vous mêmes avec les frais de personnels, les charges qu’ils auront à payer vont progressivement augmenter. Vu l’importance cruciale de l’action sociale menée par ces associations, nous pensons que la programmation pluriannuelle des subventions devrait prendre en compte cette augmentation des charges.  C’est pourquoi nous nous voterons contre.

(La majorité répond que les conventions ont été discutées avec les centres socio-culturels. Nous ne le contestons pas, mais cela n’empêche pas d’affirmer que des difficultés budgétaires sont à prévoir dans les prochaines années)

Budget 2017

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 6 février 2017

En résumé : nous rappelons notre désaccord sur l’équilibre entre taxe foncière et taxe d’habitation, et nous interrogeons la majorité sur les travaux à réaliser au centre socioculturel de Plaisance et sur l’accessibilité des bâtiments publics.

Je ne reviens pas sur le contexte budgétaire global : il est – c’est vrai – assez incertain et compliqué même si vous avez toujours un peu tendance à noircir le tableau de manière excessive.

Continuer la lecture