Archives de l’auteur : jsguitton

Le complexe sportif « Alcatel » à Orvault est sur le site leboncoin.fr ! Quel avenir pour cet équipement ?

Communiqué de presse du 12 septembre 2017

Chacun le sait, le site www.leboncoin.fr permet d’acheter et vendre un peu tout et n’importe quoi. Depuis le 7 septembre, on peut même y acheter… le complexe sportif de l’ancien site d’Alcatel à Orvault !

Salle omnisports avec revêtement plastifié, terrain de football éclairé, 2 terrains de tennis aériens, 4 terrains de tennis couverts, etc. … Le tout est proposé pour la somme de 1,5 million d’euros. L’annonce est ici : https://www.leboncoin.fr/vi/1180488521.htm

La Ville d’Orvault a-t-elle déjà engagé une négociation pour acheter ce complexe sportif ? La majorité nous affirme que non. Cette annonce est-elle sérieuse ou un « coup de bluff » du propriétaire ? Le prix proposé est-il surévalué au regard des travaux de rénovation à effectuer ou s’agit-il au contraire d’une opportunité intéressante ? Il nous manque des éléments techniques pour en juger.

Quoi qu’il en soit, le sujet des équipements sportifs municipaux est un enjeu important et l’avenir de cet équipement mérite un débat sérieux et transparent. Il est utilisé aujourd’hui par plusieurs clubs sportifs orvaltais, il est normal que ceux-ci se préoccupent de sa pérennité. Nous demandons à la majorité de nous apporter rapidement des précisions sur ce dossier.

Reportage de Télénantes le mercredi 13 septembre :

Tranquillité et sécurité pour chacune et chacun

Tribune du groupe « Écologistes et Citoyens » dans le numéro d’Orvault&Co de Septembre/Octobre 2017

La tranquillité et la sécurité publiques sont des conditions essentielles de notre qualité de vie. Or elles font trop souvent défaut, en particulier à Plaisance où les dispositifs actuels s’essoufflent. Entretenir la confusion entre policiers nationaux et municipaux en armant ces derniers ou confier à des médiateurs citoyenneté-prévention des missions qui devraient être assurées par des éducateurs professionnels ne nous semble pas être une bonne voie. Chacun a un rôle à jouer et une réflexion doit être engagée pour définir une stratégie commune de lutte contre la délinquance et les incivilités et d’accompagnement des jeunes et des familles en difficulté. Nous sommes prêts à y participer.

Pour la libération du journaliste orvaltais Loup Bureau

Depuis le 26 juillet, le journaliste indépendant Loup Bureau, 27 ans, originaire d’Orvault, est détenu en Turquie. Il est suspecté à tort par le gouvernement turc d' »appartenir à une organisation terroriste armée”, pour avoir réalisé en 2013 un reportage, pour TV5 Monde, auprès des combattants kurdes en Syrie (YPG), une organisation considérée comme terroriste par la Turquie.

Sa famille, ses amis et ses collègues s’inquiètent de sa mise en détention. Loup Bureau n’a fait qu’exercer son métier de journaliste dans une zone de conflit où la répression envers la presse est de plus en plus violente.

Nous appelons à sa libération immédiate et vous invitons à signer la pétition ici : https://www.change.org/p/les-autorit%C3%A9s-turques-libert%C3%A9-pour-le-journaliste-loup-bureau-incarc%C3%A9r%C3%A9-en-turquie-depuis-le-26-juillet-2017

L’installation de la fibre optique à Orvault, comment ça marche ?

Une arrivée par étapes

Le déploiement de la fibre optique dans une commune se fait par étapes.

La fibre part d’un NRO (Nœud de Raccordement Optique), équivalent d’un « central téléphonique » pour la fibre optique. Ce NRO est raccordé à différents PMZ (Points de Mutualisation de Zone) qui sont des armoires réparties dans les quartiers de la commune (cf. photo ci-dessous).

Continuer la lecture

Notre proposition : un banquet républicain le 14 juillet, organisé chaque année par un conseil de quartier

Communiqué de presse du 10 juillet 2017

A Orvault, rien n’est prévu le 14 juillet, jour de notre fête nationale, car les festivités ont été supprimées l’an dernier par la municipalité. Nous regrettons que l’idée que nous avions émise en 2016 n’ait pas été retenue.

Nous renouvelons donc notre proposition que chaque année, un des conseils de quartier soit chargé d’organiser un banquet républicain participatif le jour du 14 juillet, et d’accueillir les habitants des autres quartiers. Les Orvaltais seraient invités à apporter et à partager leur repas. Des animations ludiques et festives leur seraient proposées.

Les membres du conseil de quartier hôte seraient aidés dans cette tâche par les habitants et associations volontaires. Le coût pour la Ville se limiterait à la mise à disposition de tables et matériel divers.

Cet évènement pourrait devenir un moment fort de partage et d’affirmation de nos valeurs communes. Il permettrait aussi de dynamiser les conseils de quartier, ce que la majorité municipale peine à faire.

(crédit photo : http://lalocale.canalblog.com)

Article publié par Ouest France le 14 juillet 2017 :

Des conseils de quartier décevants

Tribune du groupe « Écologistes et Citoyens » dans le numéro d’Orvault&Co de Juillet/Aout 2017

Les conseils de quartier vont être renouvelés. Nous nous réjouissons que notre proposition de tirer au sort une partie des nouveaux membres ait été acceptée. Néanmoins il faut tirer les leçons d’un fonctionnement qui décourage les bonnes volontés. L’essentiel des interminables (car trop rares) séances est consacré à de l’information municipale au lieu d’initier un travail en commun et des échanges sur des sujets importants pour le quartier et ses habitants.
Donnons plus d’autonomie aux membres des conseils pour qu’ils élaborent l’ordre du jour, animent le déroulement des séances, ou même gèrent une petite enveloppe budgétaire ! Malheureusement, les conditions de réussite des instances de démocratie participative ne sont toujours pas réunies.

Dans les quartiers

Cette fin de mois de juin a été rythmée par des évènements festifs comme la fête de la musique ou des repas de quartier. A Plaisance (image du bas), l’inauguration de la nouvelle outil-thèque de l’UHP a précédé le barbecue organisé par Atlantique Habitations.

C’est aussi l’époque des tournois (ici le Challenge Tilagone, tournoi de badminton de l’OBC) ou des galas (ici celui de Orvault Roller Skating). Nous avons aussi assisté à une restitution du travail du Projet Educatif Global et à l’inauguration de la résidence seniors des Garettes.

Bilan à mi-mandat : constructifs et vigilants

Tribune du groupe « Écologistes et Citoyens » dans le numéro d’Orvault&Co de Mai/Juin 2017

Pendant ces 3 premières années de mandat, nous nous sommes opposés à la majorité municipale sur la suppression des postes d’ATSEM, sur une taxe d’habitation plus élevée qu’ailleurs, sur l’armement de la police municipale ou sur l’interruption pendant 6 mois de l’aide alimentaire aux plus démunis.
Mais nous avons aussi fait des propositions sur les menus bio et végétariens à la cantine, sur la mise en place d’un accueil de jour pour les personnes âgées ou encore sur un financement citoyen de panneaux solaires. Certaines de nos propositions ont été retenues comme la répartition plus équitable des subventions scolaires ou le tirage au sort d’une partie des conseillers de quartier.
Nous poursuivons notre action dans le même état d’esprit !

Jean-Sébastien Guitton quitte EELV, pas le conseil municipal !

Communiqué de presse de Jean-Sébastien Guitton du 21 juin 2017

J’ai pris la décision de quitter le parti Europe Écologie Les Verts. J’ai souhaité attendre la fin de la séquence électorale nationale pour acter officiellement cette décision mais elle s’inscrit dans le prolongement logique de ma mise en retrait d’EELV depuis déjà près de 2 ans.

Je ne rejoins aucun autre mouvement politique et ne souhaite pas critiquer EELV de manière exagérée. Ce parti porte des idées et des valeurs fondamentales et il compte beaucoup d’élus et de militants de grande qualité avec qui je continuerai à travailler avec plaisir. Mais je regrette que son fonctionnement interne décourage autant les bonnes volontés et le rende si souvent inaudible.

Par ailleurs, même si les partis politiques nationaux ont un rôle démocratique important à jouer, ils amplifient trop souvent et artificiellement certains clivages. Je souhaite au contraire pouvoir les dépasser au niveau local, en donnant plus d’importance aux idées et aux qualités des hommes et des femmes qui les portent qu’à leur étiquette nationale. C’est dans cet état d’esprit que j’exerce mon mandat municipal depuis 2014, de manière constructive et sans sectarisme.

Je reste bien évidemment membre du conseil municipal d’Orvault et du groupe « écologistes et citoyens ». Les 3 autres élus qui le composent avec moi ne sont adhérents d’aucun parti politique, ils sont eux aussi engagés dans la vie associative de notre commune et nous travaillons ensemble avec dynamisme, efficacité et convivialité.

Jean-Sébastien Guitton

Dans les quartiers

Depuis la mi-mai, nous avons participé à différents évènements organisés par les associations  de la commune. Ci-dessous en photo, de gauche à droite et de haut en bas : la fête de la Bugallière, le don du sang bénévole, la fête de Plaisance, un atelier chorale de l’ASO avec des femmes Roms, tournoi Eurobasket et tournoi interrégional du HBO. Nous avons aussi tenu les bureaux de vote lors des élections législatives et participé à certains ateliers organisés dans le cadre du Projet Éducatif Global.

Pour une réflexion globale sur la tranquillité et la sécurité publiques

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 12 juin 2017

En résumé : Nous regrettons le manque de réflexion globale de la majorité en matière de sécurité publique, ce qui conduit à une confusion des missions des différents professionnels et à des décisions que nous avons contesté par le passé, comme l’armement des policiers municipaux ou le renouvellement à l’identique de la convention sur les médiateurs citoyenneté-prévention.

Continuer la lecture

Compte administratif 2016

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 12 juin 2017

En résumé : en examinant le bilan budgétaire 2016, nous nous interrogeons sur sur la nécessité qu’il y avait d’augmenter les impôts, en particulier de le faire dès 2016. Nous rappelons aussi notre désaccord avec certains aspects de la politique budgétaire de la majorité, en particulier sur le niveau de la taxe d’habitation et sur le retard pris dans la rénovation du Centre Socio-culturel de Plaisance.

Continuer la lecture

Renouvellement du CCJ

Intervention de Lionel Audion lors du conseil municipal du 12 juin 2017

Nous rappelons que nous ne sommes pas favorables à ce que les candidats au CCJ puissent avoir 21 ans au moment de la candidature, ce qui permet des membres de 24 ans dans 3 ans. Il nous semble qu’à 18 ans, et a fortiori à 24, les citoyens majeurs peuvent se présenter au suffrage des électeurs sur une liste aux élections municipales. Nous proposons donc d’abaisser à 18 ans l’âge limite des candidats.
Notre vote d’abstention ne porte évidemment pas sur les activités du CCJ, que nous soutenons, mais uniquement sur les clauses de ce renouvèlement à mi-mandat.

(Ajout : le Maire a semblé être d’accord avec nos arguments. Une discussion devrait avoir lieu à ce sujet au sein de la majorité)

Dénomination des rues

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 12 juin 2017

Nous n’avons pas d’observation particulière à faire sur les noms de rue que vous nous proposez mais puisque cet exercice se répète régulièrement en conseil municipal depuis le début du mandat, nous vous proposons qu’à l’avenir, les conseils de quartier soient sollicités en amont pour proposer des idées de noms de rue, plutôt que ces propositions, aussi bonnes soient-elles, émergent seulement des services municipaux.

(Ajout : l’idée a semblé convaincre la première adjointe qui a envisagé de proposer au conseil de quartier de la Cholière de réfléchir aux noms de rues du futur quartier Peccot, à proximité de la future piscine. Nous serons attentifs à la concrétisation de notre proposition)