Jean-Sébastien Guitton quitte EELV, pas le conseil municipal !

Communiqué de presse de Jean-Sébastien Guitton du 21 juin 2017

J’ai pris la décision de quitter le parti Europe Écologie Les Verts. J’ai souhaité attendre la fin de la séquence électorale nationale pour acter officiellement cette décision mais elle s’inscrit dans le prolongement logique de ma mise en retrait d’EELV depuis déjà près de 2 ans.

Je ne rejoins aucun autre mouvement politique et ne souhaite pas critiquer EELV de manière exagérée. Ce parti porte des idées et des valeurs fondamentales et il compte beaucoup d’élus et de militants de grande qualité avec qui je continuerai à travailler avec plaisir. Mais je regrette que son fonctionnement interne décourage autant les bonnes volontés et le rende si souvent inaudible.

Par ailleurs, même si les partis politiques nationaux ont un rôle démocratique important à jouer, ils amplifient trop souvent et artificiellement certains clivages. Je souhaite au contraire pouvoir les dépasser au niveau local, en donnant plus d’importance aux idées et aux qualités des hommes et des femmes qui les portent qu’à leur étiquette nationale. C’est dans cet état d’esprit que j’exerce mon mandat municipal depuis 2014, de manière constructive et sans sectarisme.

Je reste bien évidemment membre du conseil municipal d’Orvault et du groupe « écologistes et citoyens ». Les 3 autres élus qui le composent avec moi ne sont adhérents d’aucun parti politique, ils sont eux aussi engagés dans la vie associative de notre commune et nous travaillons ensemble avec dynamisme, efficacité et convivialité.

Jean-Sébastien Guitton

Une réflexion au sujet de « Jean-Sébastien Guitton quitte EELV, pas le conseil municipal ! »

  1. GAHON PHILIPPE

    Décision éminemment respectable et sensée.
    mais  » Je souhaite au contraire pouvoir les dépasser au niveau local, en donnant plus d’importance aux idées et aux qualités des hommes et des femmes qui les portent qu’à leur étiquette nationale. »
    ce qui parait juste, sensé, raisonnable, constructif est en fait un véritable piège dont les effets à long terme sont à l’opposé absolu de ce qui a initié la démarche.
    ce sont ces hommes et ces femmes, peut-être respectables au niveau local, qui font la force du parti national dont ils se réclament. Et quand ce parti national défend le libéralisme, le productivisme, le mondialisme, l’Europe du dumping social et fiscal,et depuis trente ans fait tout pour convaincre qu’il n’y a pas d’autres alternatives (le TINA de Thatcher), tout en se réclamant de la gauche, et bien les vraies valeurs de la gauche sont totalement décrédibilisées. Et tous les partis qui se sont pervertis par des alliances contre nature (que ce soit pour travailler localement ou pour aller à la soupe) ont vu leurs valeurs se dissoudre, leur crédibilité se rapprocher du zéro absolu.
    le désastre actuel s’est construit année après année par le vote des gens de sensibilité vraiment de gauche ou (et) vraiment écolo pour ces coalitions désastreuses au nom du c’est moins pire que les autres, c’est pour avoir un élu (avec quel pouvoir?!!!), c’est juste local, c’est une personne respectable, etc…etc…
    c’est l’hégémonie du PS et l’assujettissement (souvent intéressé) des autres partis (PC et EELV principalement) entretenus par ces votes souvent « de bonne foi » qui a empêché l’émergence d’une vraie force de proposition pour une autre évolution de notre société.
    même avant le vote anti-démocratique et pro-libéralisme du traité de Lisbonne seuls les aveugles et ceux qui refusaient sciemment de voir pouvaient s’illusionner sur ce que défendait ce parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *