Prévision d’investissements pour une nouvelle piscine

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 3 avril 2017

En résumé : Nous nous étonnons qu’une coopération avec les communes voisines ne soit pas recherchée plus activement pour financer la future piscine et nous demandons qu’une véritable concertation ait lieu avec les associations utilisatrices.

Tout d’abord je souhaite revenir rapidement sur la réaction que vous avez eu tout à l’heure suite à mon intervention précédente, Monsieur le Maire. Nous ne sommes pas là pour vous plaire ou vous déplaire, mais pour dire ce qui nous semble juste. Vous le voyez, nous n’hésitons pas à dire ce qui nous semble positif dans votre action, vous devez donc accepter qu’on puisse aussi signaler nos désaccords ou nos réserves. Par ailleurs, si nous voulons avoir un débat de qualité, il serait bien de ne pas transformer ni caricaturer nos propos.

Concernant cette délibération, finalement nous reprenons ce projet de piscine là où nous l’avions laissé lors du conseil municipal de juin 2015, c’est à dire au stade des études de pré-programmation et de programmation. Nous allons donc devoir répondre prochainement à 2 questions : premièrement, quel type de piscine voulons-nous construire (combien de bassins, combien de lignes d’eau, des gradins ou pas, un espace ludique ou pas, etc..) ? Et deuxièmement, qui va payer ?

Nous planifions ce soir un investissement de 10 millions d’euros comme si nous allions le payer seuls. Nous ne voyons toujours pas émerger l’esquisse d’un projet mutualisé entre plusieurs communes qui permettrait de réduire les coûts et peut-être d’envisager un équipement plus ambitieux. Notre première question est donc : à quel moment comptez-vous réellement associer des communes voisines à l’élaboration de ce projet ? Si nous leur demandons de participer à l’investissement et aux frais de fonctionnement, on imagine qu’elles voudront légitimement avoir leur mot à dire très tôt, dès le stade de l’étude de programmation qui va commencer.

Par ailleurs, à quel moment engagerez-vous une concertation, notamment avec les associations qui utiliseront la piscine ? L’expérience de la salle Tilagone a montré qu’un manque de concertation au stade de l’élaboration du projet peut conduire à une mauvaise valorisation de l’argent public dépensé.

Enfin dernière question : pouvez-vous nous dire si vous avez déjà étudié l’avenir de la piscine actuelle, lorsque la nouvelle piscine sera en fonctionnement ?

(La majorité nous répond que des contacts avec la Ville de Saint-Herblain sont en cours. Cependant l’idée semble de se limiter à une convention d’utilisation, ce qui nous semble très insuffisant. On nous dit par ailleurs que l’avenir de l’ancienne piscine est encore à l’étude. Enfin la majorité préfère caricaturer nos propos concernant la salle Tilagone plutôt que de reconnaitre que, aussi belle soit-elle, cette salle aurait pu être encore plus fonctionnelle – à l’image d’équipements d’un coût équivalent dans d’autres communes – si une meilleure concertation avait eu lieu en amont.)

2 réflexions au sujet de « Prévision d’investissements pour une nouvelle piscine »

  1. André VILATTE

    Monsieur,
    Je partage votre point de vue sur le fait d’associer les communes voisines à la construction de la nouvelle piscine tant dans la définition du projet que dans la participation à son investissement et enfin pour son utilisation.
    Si pour des ouvrages de cette nature, il est impropre de parler de rentabilité on peut admettre que les conditions d’utilisation soient optimales. N’est ce pas?
    Bonne journée
    André VILATTE

  2. jsguitton Auteur de l’article

    En effet, nous devons rechercher les moyens d’optimiser la dépense d’argent public. Or la réponse de la majorité à notre question nous laisse craindre que l’implication des communes voisines se fasse a minima, la Ville voulant rester « maître chez elle ». Jean-Sébastien Guitton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *