Encadrement de l’usage des bâtiments municipaux

Intervention de Jean-Sébastien Guitton lors du conseil municipal du 3 avril 2017

En résumé : Nous votons en faveur de cette délibération et notamment la volonté d’inciter les associations à organiser des évènements éco-responsables mais nous craignons que le dispositif, tel qu’il est présenté, n’obtienne pas les résultats attendus.

Dans le fond, nous sommes bien sûr d’accord avec vous pour responsabiliser les associations qui utilisent des équipements municipaux et pour inciter celles qui organisent des évènements à entrer dans une démarche d’éco-responsabilité.

Cette délibération suscite tout de même quelques interrogations.

Tout d’abord il nous semble que ce que vous appelez le « volet contraignant » et le « volet incitatif » auraient du faire l’objet de deux délibérations séparées. D’ailleurs le titre et l’exposé introductif de la délibération ne concernent que le volet contraignant. Le volet incitatif donne l’impression d’être ajouté ici simplement pour atténuer ou contrebalancer le volet contraignant et c’est dommage.

Concernant la gestion du chauffage dans les salles municipales, même si certains utilisateurs méritent peut-être d’être rappelés à l’ordre, il nous semble qu’une part importante des améliorations à apporter relève de la Ville. En effet, certaines salles sont manifestement sous-chauffées, ce fut le cas longtemps dans la salle Émile Gibier par exemple, et d’autres sont souvent surchauffées, comme nous le constatons régulièrement à la ferme du Bignon.

Concernant l’incitation à organiser des évènements éco-responsables, nous craignons que le dispositif, tel qu’il est présenté, n’obtienne pas les résultats attendus. D’abord, nous nous interrogeons sur le montant proposé, 150 euros, qui ne pèse pas bien lourd dans le budget des évènements que vous citez en exemple. De plus, plusieurs exemples d’actions devraient être davantage détaillés pour que les responsables associatifs perçoivent facilement comment ils pourraient les mettre en œuvre concrètement et pour qu’ils se disent que cette démarche peut les concerner. Par ailleurs, je l’ai dit, ce dispositif est présenté comme un simple complément du règlement d’utilisation des équipements municipaux, et pas comme une véritable démarche globale. Il nous semble que ce n’est pas de nature à enclencher une véritable dynamique.

Ceci étant dit, comme je l’ai indiqué, nous partageons les objectifs de cette délibération et nous voterons donc favorablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *